Valoriser et donner la possibilité d’être et de se sentir utile à des personnes en situation de handicap intellectuel, au contact des animaux domestiques, de la nature, du potager est le concept.

Dans le jardin que possède notre foyer de vie, nous avons pour projet un potager, un espace détente, et un petit élevage d’animaux de la ferme : chèvres, volailles, lapins, moutons ; pour certaines espèces nous souhaitons  participer à la sauvegarde de races anciennes. L'animal prend une dimension particulière car il intervient comme un médiateur dans la relation.

Le jardin, avec ses spécificités, est un support de pédagogie active et motivante pour des personnes porteuses de handicap. Tout d’abord de par sa diversité (qui permettra à chacun de trouver une fonction à la hauteur de ses capacités) et ensuite, par la rencontre qu’il suscite entre différentes populations (personnes « handicapées » et « non handicapées ») et la dynamique de reconnaissance et d’intégration qu’il engendre. Bénéficiant d’un environnement naturel très attractif, le jardin et ses « jardiniers » se positionnent comme des acteurs «importants» de la commune, pour notamment accueillir des visiteurs de tous horizons (écoles, maisons de retraite, IME, partenaires,…).

L’objectif est donc avant tout de créer un espace agréable, accueillant et tourné vers l’extérieur, un espace qui permet à chacun de trouver ses marques, sa place et son rôle dans une atmosphère conviviale.

 

LES OBJECTIFS DU PROJET

OBJECTIFS GENERAUX

 La mise en place de ce projet jardin vise avant tout à permettre aux personnes accompagnées de s'épanouir et de s'enrichir, de développer leur citoyenneté dans le respect et la connaissance de la nature.

 

Le jardinage et l’élevage constituent une excellente initiation au travail individuel et collectif. Méthode, régularité et opiniâtreté sont en effet indispensables pour que la terre cultivée produise, pour que les animaux se portent bien. Les participants sont donc amenés à se responsabiliser.

 

Enfin, lieu habituel de convivialité, le jardin constitue un lieu d'exercice très naturel de l'entraide, du partage, et donc de valorisation pour nos usagers.

 

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Notons qu’avant tout, le jardin permet à ses occupants et ses visiteurs d’observer, faire pousser, jouer, agir, créer, fabriquer, toucher, goûter, communiquer, s’entre-aider, acquérir des connaissances...

Pour nos résidants, le jardinage et le petit élevage favorisent :

  • le bien-être (activité physique, éveil des sens, désir, estime de soi),
  • les repères temporels (planning annuel des saisons,…),
  • les repères dans un espace spécifique (espaces détente/légumes/fleurs/animaux...),
  • la communication et le langage
  • le respect des règles en intégrant des codes, des contraintes,
  • la valorisation des personnes qui deviennent productrices, créatrices, ... : les adultes transmettent leur savoir-faire, sous un encadrement bienveillant et dynamique.
  • La responsabilisation des personnes (du « travail » dépend le bienêtre animal ou la qualité de production du potager)

 

LES ACTIVITES

Le seul terme de « jardin » permet difficilement de voir toute la diversité sous-jacente qu’il propose : élevage de petits animaux, réalisation d’un jardin d’ornement, d’un jardin potager, «beau jardin » à faire visiter (type permaculture), ...

Plusieurs approches, plusieurs pratiques sont envisagées autour de ce jardin des possibles, activités centrales ou « satellites » :

ACTIVITES AUTOUR DE LA BIODIVERSITÉ

  • Œuvrer à la conservation d’espèces animales et variétés végétales locales
  • Découvrir d'anciennes variétés (verger,...)
  • Pratiquer et comprendre la rotation des cultures et l’association des plantes
  • Observer, comprendre la relations animaux -plantes
  • Travailler sur la pollinisation (partenariat avec un apiculteur,…)
  • Construire des abris et nichoirs pour la petite faune
  • Fabriquer des abris pour les auxiliaires du jardin
  • Étudier la faune du jardin (petites bêtes)
  • Étudier la botanique (la plante, la graine, la germination, les propriétés médicinales ...)
  • ...

PRATIQUES DE JARDINAGE RESPECTUEUSES DE L'ENVIRONNEMENT

  • Utilisation de décoctions de plantes (traitements naturels, engrais verts)
  • Culture sur buttes : ramassage de bois et de feuilles en forêt,…
  • Gestion raisonnée de l'eau,
  • Aménagements hydrauliques,
  • Compostage, recyclage de la matière,
  • ...

APPROCHE SENSORIELLE

  • Activités autour du goût : cuisine des produits du jardin : pour la consommation du foyer, pour la revente de produits transformés (jus de pommes, confitures, chutney, tisanes,…)
  • Activités autour des odeurs, de la vue : plantes aromatiques, plaisir des couleurs, fabrication de bouquets,…
  • Approche autour du toucher : travail de la terre, toucher de différentes feuilles...

ACTIVITÉS DE PARTAGE, DE RENCONTRE

  • Rencontres au travers de la « vente » de produits aux professionnels de l’association ou lors d'un vide-grenier (autofinancement)
  • Organisation de rencontres et temps forts avec des groupes partenaires (écoles, maison de retraite, IME,…)
  • Partenariat avec des associations de sauvegarde, des professionnels de la culture, de l’élevage
  • Sorties en jardinerie, visite de jardins, etc

APPROCHE ARTISTIQUE DU JARDIN

  • aménagement basé sur les couleurs, les formes avec des éléments naturels et / ou des objets de récupération : épouvantails, sculptures de légumes, structures sonores, mobiles, carillons, fontaines,
  • Construction de mobilier de détente (salons en palettes,…)

ACTIVITÉS DE BIEN ÊTRE AU JARDIN

  • Lecture de contes, légendes, poèmes
  • Chants au jardin
  • Goûter au jardin
  • Farniente au Jardin !